Soleares

Soleares est l’intitulé d’un recueil de courts poèmes anonymes de la lyrique andalouse et pour les poètes, la Solea est la mère du chant. Dans cette région du sud de l’Espagne s’est établie la tradition millénaire du chant flamenco qui a commencé à jouer un rôle social dès le XVIIIème siècle. Les gitans et paysans en furent les principaux interprètes autour de textes centrés sur trois thématiques : la nature, l’amour, la mort.

Cinq textes tirés de ce recueil poétique Soleares ont inspiré les pièces pour lesquelles le dispositif d’un quintet intégrant la voix et la percussion est apparu le plus apte à traduire l’expression ténébreuse.

Henry Fourès (2002)

 

SOLEARES

Quintet for voice, percussion, cello, bass-clarinet and piano

Soleares is the title of a miscellany gathering short anonymous poems tinted with Andalusian tradition. Poets see the « Solea » as the mother of singing art. In this southern Spanish region was established the millenary tradition of « Cante Flamenco » which played a social role from the XVIIIth century and on. Gypsies and peasants were the main interpreters of this singing style based on three main themes : Nature, Love and Death.

Six texts issued from this miscellanées called « Soleares » were the source of this musical work.

This instrumental quintet integrating voice and percussion appeared to be the most appropriate choice to render the dark expression of these poems.

Henry Fourès (2002)

Print Friendly, PDF & Email