Vidéo: Il faut d'abord que je le danse

Festival « Les musiques »

Marseille 19 Mai 2012

Création: « Il faut d’abord que je le danse ». Oeuvre dédiée au violoniste Bohuslav Matousek (Soliste dans cet enregistrement) et au luthierJacques Fustier.

Ensemble orchestral contemporain (EOC)

Direction Daniel Kawka

World premiere of contemporary composition « Il faut d´abord que je la danse … » from Henry FOURES dedicated to the great Czech violinist Bohuslav MATOUSEK (playing solo violin in this recording) and to the well known violin maker Jacques FUSTIER. The recording was taken during international festival of contemporary music « Festival les Musiques » in Marseille on May 19th, 2012. Performed by EOC (Ensemble Orchestral Contemporain), conducted by Daniel KAWKA.

Festival « Extension » Paris. Le 11 mai 2012 à 20H30. La Muse en Circuit, auditorium Edgar Varèse à Gennevilliers

Henry Fourès:

« Célébration de la caresse » pour tambourin polytimbral. Carlo Rizzo tambourin.

– oeuvre pour violon alto et percussion (création mondiale)

« Soleares » pour voix de mezzo soprano, piano, percussion, violoncelle et clarinette basse. Françoise Kubler voix.

– « Sommerbericht » pour six percusssionistes et un invité. Mise en espace Jérôme Thomas jonglage. Carlo Rizzo tambourins.

Bern Aloïs Zimmermann;

concerto pour trompette

Jean-Jacques Gaudon trompette

Festival « Les Musiques » Marseille

Le 19 mai 2012 à 21h. La cartonnerie, friche de la belle de mai.

Henry Fourès

« Il faut d’abord que je le danse… » – « Das muss Ich erstmal tanzen… »

Création mondiale, commande du festival « Les Musiques » du GMEM et de l’EOC

Bohuslav Matousek : violon

Ensemble orchestral contemporain

Direction: Daniel Kawka